A Troy Davis, mon ami

par Hugues COTE  -  21 Septembre 2011, 14:02

Mon ami

Le sort scellé

Ton bourreau s’impatiente

Le système a encore frappé

Mon ami

Le sort scellé

On est réduit à contempler

La férocité du système

Pour les hommes inférieurs

Mon ami

Le sort scellé

Tes craintes sont partagées

A qui le tour demain ?

Puisque le désargenté n’a pas de droit

Mon ami

Le sort scellé

Tandis que tu perdras la vie

Le système souillera notre humanité

Comme toi on sera impuissant

Mon ami

Le sort scellé

Part en paix

Laisse-nous l’enfer

Parfois la liberté est ailleurs, là-bas la couleur ne comptera plus  … 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :