Dans l'espoir de devenir amour

par henricote  -  3 Avril 2017, 06:38

Dans l'espoir de devenir amour

Dans l’espoir de devenir amour

Ô cœur tu es flamboyante. Ton âme dorlote la mienne. Ton énergie est mon remède.
Comment te dire l’amour dans un présent chaotique ?

Mettre en lumière l’intensité des sentiments est un travail de titan. Nous sommes tous des êtres blessés au tréfonds. En apparence on fait confiance, en réalité nous sommes sur nos gardes. L’amère permanence du qui-vive.

Trop de coups, trop de drames, trop de traumas au fond trop peu d’amour vrai. Amour toujours teinté par la méfiance et vicié par la peur d’avoir mal. La volonté de ne plus souffrir parce que marqué au fer rouge. Le corps et l’esprit ont passés un pacte : plus jamais ça…
Peu importe si nos sentiments sont bancales. Sans le savoir on porte le déséquilibre au firmament. Qu’on panse avec des rustines et parfois des addictions. On pense compenser en réalité, on pratique la corruption de l’âme. On y perd l’essence même de notre vérité : être amour.

Ô cœur tu es flamboyante. Ton âme dorlote la mienne. Ton énergie est mon remède.
Comment te convaincre de lâcher prise ?

Quand moi-même je navigue à vue. Le premier devoir en amour c’est d’être entier. Sortir de l’impasse voilà notre mission. Seul je n’y arriverais pas tandis qu’avec toi il y a une chance. Certes minime voire infime mais quêtons le sublime.
Ensemble évadons-nous de la nuit histoire d’échapper à l’ennui. Fonçons même sans garantie. Car nos passés tenteront de faire barrage. Sans oublier nos réflexes pathologiques d’âme en souffrance. Il faudra puiser en nous des tonnes d’amour. Pratiquer une véritable écologie de l’amour. Réunir nos forces et produire à profusion de la créativité afin d’irriguer le lien. Faire et se faire confiance pour réunir en nous ce qui épars. Dans l’espoir d’être à nouveau et pour de bon des êtres d’amour.

Ensemble soyons flamboyant, aimons d’âme à âme et faisons de cette énergie un remède pour une vie toute en simplicité. Pour le meilleur et le pire dédions le peu de temps qui nous reste à être amour.

© Hugues Côte

"Le souffle de Gaïa"

Laque sur bois( 80x80)
Pigments ,

huile et poudre d'or

Œuvre de @Mathegui